Aide juridictionnelle : plafonds de ressources 2017


Divorce, perte involontaire de son emploi, litige avec un commerçant... amènent les justiciables à avoir recours à la justice. En fonction de ses ressources, une personne peut bénéficier de l'aide juridictionnelle, c'est-à-dire de la prise en charge par l'Etat, totale ou partielle, d'une partie des frais liés à un procès.


L'admission au bénéfice de l'aide juridictionnelle (AJ) est, sauf exceptions (mineurs, bénéficiaires de l'ASPA ou du RSA...), conditionnée par le niveau de ressources du demandeur.

Les plafonds de ressources applicables aux demandes d'aide déposées à compter du 14 janvier 2017 sont fixés par une circulaire du 13 janvier :

  • 1 007 € pour l'AJ totale (au lieu de 1 000 € en 2016) ;
  • 1 510 € pour l'AJ partielle (contre 1 500 € l'an dernier). Plus précisément, lorsque le demandeur, personne seule, dispose de ressources comprises entre 1 008 € et 1 190 €, la part contributive de l'État aux frais de justice atteint 55 % et, lorsque ses ressources sont comprises entre 1 191 € et 1 510 €, elle s'élève à 25 %.


Par ailleurs, les majorations pour personnes à charge sont fixées à :

  • 181 € pour les 2 premières personnes (18 % du montant du plafond pour l'AJ totale) ;
  • 114 € à partir de la 3e personne (11,37 % de ce plafond).


Source : Circ. 13 janv. 2017, NOR : JUST1701034C

_____________________________________________________________________

En savoir plus 

Calculer ses droits à l'aide juridictionnelle

Formulaire Demande d'aide juridictionnelle